Une histoire sur l’origine de la St Valentin

  • par

A l’origine, il s’agit d’une fête païenne appelée « Lupercales ». Elle était célébrée du 13 au 15 février en l’honneur de la Louve qui recueillit Romulus et Remus.

En 495, le Pape Gélase 1er décide que le 14 février célébrerait les Saints martyrs appelés Valentin, dont Valentin de Terni.

Voici l’histoire de Valentin de Terni, un moine italien que l’empereur Claude II le Gothique martyrisa au IIIe siècle.

Le moine mariait en secret les Chrétiens, car Claude II le Gothique, belligérant dans l’âme, ne les appréciaient guère. D’ailleurs il avait interdit les mariages, afin que plus d’hommes soient envoyés à la guerre. Malgré de nombreuses précautions, l’empereur informé des activités clandestines de Valentin de Terni, le fait arrêter. Mais ce dernier refuse de se soumettre à la volonté de l’empereur et est enfermé dans une geôle.

Durant sa captivité, le moine rencontre Julia, la fille du geôlier. Elle est aveugle de naissance. Épris l’un de l’autre, Valentin lui raconte le monde pendant qu’elle lui apporte à manger. Quand un soir, un miracle se produit : une lumière blanche émane de la geôle du moine et Julia trouve la vue. Soudain, elle s’écrie : « Maintenant je vois ! Je vois le monde tel que vous me l’avez décrit ! ».

Le 14 février…

Alors, Claude II le Gothique apprend la nouvelle. Aussitôt il ordonne l’exécution de Valentin de Terni. Les légionnaires le roueront de coups avant de le décapiter sur la voie Flaminia le 14 février 269.

Aussi, pour honorer sa mémoire, Julia et toute sa famille se convertissent au christianisme. Julia plante un amandier près de la tombe de son bien-aimé. C’est ainsi que l’amandier est devenu un des symboles de l’Amour.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à nous faire part de votre réaction ou rendez-vous sur notre Facebook https://www.facebook.com/zenitique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *